Article

La pointe seche

Rembrandt "Les vagabonds" Pointe sèche
Rembrandt - Estampe - Estampa - Gravure - Grabado - Pointe seche - Punta seca - Victor Femenias

Tout d'abord il est utile de rappeler que la pratique de la gravure est identique aux autres arts plastiques en ce qu'elle respecte deux aspects constitutifs de base : l'aspect artisanal et l'aspect créatif. La part artisanal n'implique pas que la gravure soit un artisanat de plus bien qu'il puisse être appelé à le devenir lorsque la part créative se limite à répéter à l'infini le même patron ou dessin utilisant toujours les mêmes techniques, ce qui constitue la caractéristique principale des artisanats quels qu'ils soient. En gravure l'aspect manuel est parfois plus complexe et plus important que dans les autres arts plastiques parce que il requiert un certain degré d'habileté manuelle afin de pouvoir manipuler pour le moins de façon satisfaisante les techniques nombreuses et variées possibles. En l'absence de dextérité manuelle il est très difficile de pouvoir contrôler exécuter par exemple une gravure au burin car c'est une technique difficile comme aucune autre. Tant le burin que la pointe sèche sont considérés par quelques auteurs comme des techniques directes de la gravure sur métal tandis que les techniques indirectes seraient l'eau-forte, le grainage et le vernis mou. La pointe sèche a une propriété ou qualité expressive intrinsèque qu'est son effet mystérieux et velouté en opposition au burin qui est dynamique et franc. Cette qualité mystérieuse n'est comparable qu'avec les glacis de la peinture à l'huile. La pointe sèche est réputée produire des noirs beaux et mystérieux qui donnent la sensation de s'ouvrir de l'intérieur vers l'extérieur en dépit d'être un instrument d'abord linéaire comme l'eau-forte. Ces traits sont produits dans le métal qu'il s'agisse de cuivre, zinc ou acier à l'aide d'un poinçon aiguë suffisamment affûté produisant des rayures ou des stries par la pression de sorte que jaillisse une ligne avec des barbes (la même chose se produit lors de l'affûtage d'un couteau).

Dürer 1512 "Saint Gérôme" Pointe sèche
Durer - Estampe - Estampa - Gravure - Grabado - Pointe seche - Punta seca - Victor Femenias

Une autre caractéristique notable est la production d'une grande quantité et variété de teintes qui peuvent toujours se contrôler avec l'ébarboir pour éliminer des portions de barbes ou avec le brunissoir pour atténuer certains tons et valeurs afin de générer une plus grande quantité de valeurs de clair-obscur. Les barbes peuvent aussi être totalement éliminées à l'aide du brunissoir pour ne laisser que les saillies et rainures à la manière d'une eau-forte. Fort recommandées sont les anciennes aiguilles phono faites en acier à haute teneur de carbone qui les rend très dures, bien qu'un peu cassantes. Ces stries ou rainures sont ensuite imprimées comme toute autre technique de gravure en noir et blanc à la différence qu'elles sont plus délicates à traiter qu'au burin ou à l'eau-forte. A l'impression la pointe sèche permet d'obtenir des dégradés de nuances de grandes variétés et des glacis subtiles de la couleur utilisée. Este efecto se enriquece y multiplica aún más cuando son impresos varios colores a la puntaseca en el mismo grabado. La rebaba de la puntaseca constituye su principal característica y es producida por el punzón que no elimina materia como el buril o el aguafuerte sino que la desplaza a los costados de la línea hendida. Si el punzón o puntaseca se inclina hacia uno u otro lado producirá una mayor rebaba en el lado opuesto, si se controla la puntaseca y se dibuja inclinándola ligeramente hacia adelante será más fácil de dibujar ya que encontrara menos resistencia y producirá menos rebaba. La puntaseca es una técnica muy delicada que exige y requiere gran dominio del dibujo y no ha sido tan explotada tal vez porque nunca fue un sistema de reproducción popular para ilustraciones de libros y afines como el aguafuerte o el buril debido a que las rebabas se pierden fácilmente con la presión de la prensa, el limpiado de la tarlatana o el entintado mismo disminuyendo el tiraje de la edición a unas 15 0 20 copias siendo las primeras 5 u 8 las mejores. Especial cuidado ha de tenerse con el entintado. No es recomendable entintar con un cuero enrollado ya que este eliminara algo las rebabas. Lo mismo sucede con el entintado con un trozo de cartón o con un rodillo. Lo más aconsejable para entintar es con el dedo medio de la mano, aunque algo lento pero no daña las rebabas.

Il faut également faire attention avec la tarlatane qui peut quand elle est neuve produire au frottement des barbes un duvet qui une fois mélangé avec l'encre se remarquera à l'impression finale. Si la tarlatine contient beaucoup de vieille encre durcie, sans aucune doute elle abîmera les barbes. Autre inconvénient de la pointe sèche est qu'elle tend à s'accrocher avec le métal laissant une ligne un tant soit peu brisée si vous ne maîtrisez pas la technique. Cette difficulté initiale peut se solutionner en inclinant la pointe vers l'avant et ainsi d'obtenir une plus grande fluidité du tracé. Il est aussi recommandé de s'exercer en faisant des dessins et croquis à la pointe sèche sur des feuilles en acrylique ou plastique dur jusqu'à acquérir la confiance et dextérité nécessaire avant d'affronter ensuite le cuivre.

Rembrandt 1643 Les trois arbres - Pointe sèche et burin
Rembrandt - Estampe - Estampa - Gravure - Grabado - Pointe seche - Punta seca - Victor Femenias
Rembrandt 1630 "Autoportrait" Pointe sèche
Rembrandt - Estampe - Estampa - Gravure - Grabado - Pointe seche - Punta seca - Victor Femenias

La première pointe sèche dont nous avons eu connaissance est appelée « Les vagabonds du Maître du Gabinete de Amsterdam ou Maître du Livre de Maison » datant de 1480 et qui travaillait en tant qu'imprimeur et copiste réalisant des gravures et des peintures allemandes fameuses en son temps sur une presse de l'époque de Dürer (fin du XVème siècle) en la ville de Mayence, bien qu'il semble qu'il ait été originaire d'Utrecht. Il est appelé ainsi parce que la plupart de ses travaux (80 gravures) se trouve dans le Cabinet des Estampes du Rijksmuseum à Amsterdam pour un total de 91 gravures qui sont extrêmement rares. Il est aussi appelé Maître Livre de Maison pour avoir fait un livre de dessins à l'aquarelle qui a toujours appartenu à la famille noble allemande de Waldburg-Wolfegg jusqu'en 2008, année lors de laquelle il a été mis aux enchères et a été acheté dépassant les vingt millions de dollars par un collectionneur suisse. Le Maître du Livre de Raison et Martin Schongauer ont eu une influence décisive sur Dürer. Selon les recherches menées par A. Hyatt-Mayor, conservateur du Cabinet des dessins et des estampes du Metropolitan Museum de New York City, le Maître d'Amsterdam serait Erhard Reuwich (rooiiibijj). Il est, avant tout, dans l'œuvre d'Albrecht Dürer (1471-1528) et plus encore dans celle de Rembrandt van Rijn (1606 à 1669), dans lesquelles la pointe sèche atteint le sommet de la perfection. On ne sait rien des gravures sur métal produites à la pointe sèche par Rembrandt, à l'exception de son célèbre « Autoportrait aux yeux hagards » (qui est un modèle de hachures qui peut être réalisé avec cette technique) ou de Goya bien que les deux l'utilisaient pour ainsi dire, pour terminer leurs gravures. Plus tard, l'emploieront des artistes tels que James McNeill Whistler, Emil Nolde, Auguste Rodin, Edvard Munch, Pierre Bonnard, Max Beckmann, Pablo Picasso, Joan Miro, Marc Chagall, Lovis Corinth, Jacques Villon, parmi beaucoup d'autres.

Cela retient l'attention qu'elle soit utilisée par tous les grands dessinateurs et qu'une fois le langage plastique fut consolidé ou mieux dit, quand le style ou la manière de faire des images furent définis et la maîtrise suffisante, l'urgence expressive exigea une technique plus rapide et spontanée que les autres techniques de gravure. Il semble que, pendant la lente formation d'un langage plastique, l'opérateur inévitablement produit de nombreuses «erreurs» ou des essais fonctionnels qui sont généralement jetés, mais au fur et à mesure que sont découverts de nouveaux éléments ou du vocabulaire, par le biais du système ancien mais efficace, est articulée une grammaire qui permet d'organiser un système communicatif. Avec tout le respect pour la rhétorique linguistique, je dois préciser que ce processus est un peu comme l'apprentissage d'une langue ou celui de parler aux les enfants avec très grande différence que, dans les deux cas, les apprentis reçoivent un langage déjà formé de l'environnement, c'est à dire de la société, et la culture dans laquelle ils sont intégrés et les créateurs quels que soient les Arts, en font un tout nouveau, au sens strict d'être inédit ou qui n'a jamais été publié. Certains artistes vivent une seule fois ce processus dans leur vie et d'autres plusieurs fois, cela ne signifie pas nécessairement quelque supériorité.

Víctor Femenías von Willigmann
Postedby

Compartir artículo en :

Facebook Twitter DZone It! Digg It! StumbleUpon Technorati Del.icio.us NewsVine Reddit Blinklist Add diigo bookmark

Estampe / Gravure

The forest of flight - « L'arbre de vie constitué d'hommes s'élève jusqu'aux racines du ciel dans une danse joyeuse sur fond de nuit obscure : énigme des communautés et de l'individualité dans la grande course de la terre. » écrit son éditeur, la Galerie de l’improbable, à propos de ses Envols indigo.

The forest of flight

« L'arbre de vie constitué d'hommes s'élève jusqu'aux racines du ciel dans une danse joyeuse sur fon...

The ammonite and its inhabitants - L’ammonite ressemble à une roue qui tourne, abreuvée par des ruisseaux imaginaires, irriguant à son tour les ramifications d’où naissent des visages fantasques. L’artiste accomplit son destin, s’oubliant lui-même en ces instants de travail. La transcription des idées en images le guérit du mutisme qui les retenait. Libre ensuite aux spectateur de comprendre ce qui est dit avec discrétion.

The ammonite and its inhabitants

L’ammonite ressemble à une roue qui tourne, abreuvée par des ruisseaux imaginaires, irriguant à son ...

Génie et figure - Le rêve du Migrant qui vit avec la nostalgie de revenir sur sa terre même après sa mort. Pour réunir le corps avec l'autre partie : l'Esprit qui a toujours vécu avec le souvenir de la Terre qui le vit naître.

Génie et figure

Le rêve du Migrant qui vit avec la nostalgie de revenir sur sa terre même après sa mort. Pour réunir...

Maicido - Le Grand négoce qu'est devenue l'alimentation des villages et dont se sont appropriés les grandes compagnies, modifiant génétiquement les semences pour asservir le monde le rendre malade afin de faire du profit avec les maladies générées par le même système économique et politique et, ainsi, avoir le contrôle de la croissance démographique mondiale.

Maicido

Le Grand négoce qu'est devenue l'alimentation des villages et dont se sont appropriés les grandes co...

Migration - Sautant les murs à la recherche de leurs rêves volés par les pays puissants qui exploitent les plus faibles avec la complicité des dirigeants corrompus qu'eux-mêmes imposent. Le Peuple dans le besoin fuit la répression et la pauvreté économique imposée par le système.

Migration

Sautant les murs à la recherche de leurs rêves volés par les pays puissants qui exploitent les plus ...

Wake up America - Le Rêve de Liberté ne pourra jamais mourir. Parce que la Liberté est l'essence de l'Etre Humain. Pour elle ont lutté de grandes Consciences comme Gandhi (1869-1948), Martin Luther King (1929-1968), ou Emiliano Zapata (1879-1919). Ils restent présents dans l'Esprit des Etres qui perpétuent leurs rêves risquant la Vie jusqu'à rompre les chaînes de l'oppression que le système mondial impose.

Wake up America

Le Rêve de Liberté ne pourra jamais mourir. Parce que la Liberté est l'essence de l'Etre Humain. Pou...

Tourment - Fuir de ta Terre laissant ceux que tu aimes. Ta Famille, ton Peuple, ta Culture ; cela sera toujours une tourmente avec des plaies que l'on portera tout le long du chemin au cours de l'existence. Une douleur que l'Etre Humain apprendra à concilier en caressant des souvenirs jusqu'à la fin.

Tourment

Fuir de ta Terre laissant ceux que tu aimes. Ta Famille, ton Peuple, ta Culture ; cela sera toujours...

Portrait

Lukas Kandl

Enfant, j’aimais dessiner, comme presque tous les enfants, mais surtout j’adorais regarder les livres illustrés, pour enfants mais aussi pour adultes, avec des reproductions de tableaux qui provenaient du monde entier. Et, pour tout vous dire, j’avais une préférence pour les nus de femmes réalisés par les plus grands artistes comme Rembrandt, Botticelli, Goya, Cranach ou encore Ingres. Ils m’enchantaient déjà petit ! Decouvre

Lorenzo Moya

Lorenzo peint à la peinture acrylique et à l’huile, il préfère les Winston et Talens... Il travaille le matin. L’artiste aborde la création avec beaucoup d’anxiété afin en quelque sorte de capturer... la couleur, l’atmosphère, et quand le moment et les conditions sont propices... la lumière et le vent. Son travail est proche des films à plans ouverts et infinis, avec des lieux désertiques... lointains... Lorenzo s’est inspiré techniquement de “Lucien Freud, sa grande dévouement à chaque oeuvre, surtout les portraits...” Il a des affinités avec “Océan mer” d’Alessandro Baricco et il aime “Ophélie” la peinture de J.W. Waterhouse. Decouvre

Exposition

Triennale de Chamalières - Exposition d'estampes chiliennes - Pour la seconde fois, la gravure du Chili est présentée lors de la Triennale de l’Estampe et de la Gravure Originale de Chamalières, en France. En 2010, quinze graveurs de la région de Valparaiso avaient exposé trente gravures. Cette année, une Exposition importante de quarante sept oeuvres de six artistes ayant proposé des séries et neuf artistes des gravures uniques, artistes indépendants ou membres des ateliers nationaux, représente la création contemporaine du Chili.

Triennale de Chamalières - Exposition d'estampes chiliennes

Pour la seconde fois, la gravure du Chili est présentée lors de la Triennale de l’Estampe et de la G...

Sélectionné entre 480 candidats par la Biennale Internationale de Liège - Sept gravures de Marco Antonio Sepulveda ont été soumises à la sélection du jury de la 9ème Biennale Internationale de la Gravure Contemporaine de Liège, en Belgique. Le travail de cet artiste enseignant reconnu a été sélectionné parmi 480 candidatures.

Sélectionné entre 480 candidats par la Biennale Internationale de Liège

Sept gravures de Marco Antonio Sepulveda ont été soumises à la sélection du jury de la 9ème Biennale...

Decouvrir

La pointe seche - Tout d'abord il est utile de rappeler que la pratique de la gravure est identique aux autres arts plastiques en ce qu'elle respecte deux aspects constitutifs de base : l'aspect artisanal et l'aspect créatif. La part artisanal n'implique pas que la gravure soit un artisanat de plus bien qu'il puisse être appelé à le devenir lorsque la part créative se limite à répéter à l'infini le même patron ou dessin utilisant toujours les mêmes techniques, ce qui constitue la caractéristique principale des artisanats quels qu'ils soient.

La pointe seche

L'aspect artisanal et l'aspect créatif

Tout d'abord il est utile de rappeler que la pratique de la gravure est identique aux autres arts plastiques en ce qu'elle respecte deux aspects constitutifs de base : l'aspect artisanal et l'aspect créatif. La part artisanal n'implique pas que la gravure soit un artisanat de plus bien qu'il puisse être appelé à le devenir lorsque la part créative se limite à répéter à l'infini le même patron ou dessin utilisant toujours les mêmes techniques, ce qui constitue la caractéristique principale des artisanats quels qu'ils soient. Lire

Víctor Femenías von Willigmann | 09, November
Petite histoire de la presse à imprimer - Quand on dit gravure, on pense d'abord à l’œuvre. Mais qu'en est-il de la machine ? L'instrument derrière l'oeuvre n'est pas souvent évoquée, et pourtant sans lui la technique ne pourrait laisser libre cours à la création, qu'elle soit littéraire ou iconographique. Cette petite présentation de machines propose un bref panorama de l'évolution des presses à imprimer du XVIe au XXe siècle, incluant quelques améliorations technologiques.

Petite histoire de la presse à imprimer

Quelques avancées de la technologie

Quand on dit gravure, on pense d'abord à l’œuvre. Mais qu'en est-il de la machine ? L'instrument derrière l'oeuvre n'est pas souvent évoquée, et pourtant sans lui la technique ne pourrait laisser libre cours à la création, qu'elle soit littéraire ou iconographique. Cette petite présentation de machines propose un bref panorama de l'évolution des presses à imprimer du XVIe au XXe siècle, incluant quelques améliorations technologiques. Lire

M.A. Romieux | 03, November

Sculpture / Installations

Nous sommes un

Leurs puissantes mains les unissent et les enlacent en un lien indissoluble comme la pierre. C'est l...

Repos mérité

En la sculptant, Laila Havilio donne à cette pierre volcanique brisée et accidentée une seconde vie....

Debout

Les dieux auraient-ils joué une farce à l'artiste qui, en sculptant, créa la tête Debout, « oeuf » m...